LOOK MODE

Red

5 mars 2019

 


Red Red Wine… Tu connais?
Moi j’adore! C’est une de mes chansons préférées de toute la vie.
Pourtant je suis pas spécialement fan de la couleur rouge et encore moins du vin…
Mais je me suis séparée..
Ca compte ?
Bon, rassurez vous, je ne me saoule pas au vin rouge pour oublier. Le temps fait bien les choses (la vodka aussi… Un peu…) et je retrouve vraiment le sourire depuis plusieurs semaines.
Ces 3 derniers mois m’ont beaucoup bousculé et je me suis rendue compte de pas mal de choses.
Notamment que depuis toujours je me suis souciée du bien être de ceux qui m’entouraient avant de penser au mien. Et chez moi ca passait par le fait d’être quelqu’un de sage, de polie, de bienveillante. Etre à l’image de ce que l’on attendait de moi, pour ne pas décevoir, pour ne pas être la cause de soucis, pour que tout le monde se sente bien et soit heureux.
J’ai toujours eu de bonnes notes à l’école, je n’ai pas bu d’alcool avant mes 21 ans et je n’ai jamais prit de cuite, je suis rarement en retard, je me plie en 4 pour accéder aux demandes de mon entourage, je ne suis pas jalouse, je ne crie pas, je ne suis pas rancunière, j’écoute…
Mais à bientôt 32 ans, je m’aperçois que j’ai oublié de vivre.
J’ai oublié de rire fort, j’ai oublié de ressentir, j’ai oublié de me dépasser, j’ai oublié de découvrir, j’ai oublié de rêver, j’ai oublié de m’écouter, j’ai oublié d’être moi.
Je me suis interdit de faire trop de bruit, de m’exprimer, de me faire confiance, de croire en moi, de tenter de nouvelles expériences, de me tromper parfois mais de réussir aussi.
Aujourd’hui, tout le petit monde que je m’étais construit en silence à explosé. Et bien que j’ai eu peur de ce qu’il allait rester de moi après cette descente, je suis heureuse de découvrir que ce qu’il reste c’est MOI. Simplement moi.
J’ai appris à m’affranchir du regard extérieur, et ca fait un bien fou.
Je me sens libre et vivante.
Et ca passe par le fait de commencer ce post en vous disant que je ne suis pas fan de la couleur rouge pour finalement vous montrer un look dont c’est la couleur prédominante. Et j’adore pouvoir parfois être contradictoire. Parce qu’on évolue, parce qu’on peut ne pas aimer quelque chose et finalement se l’approprier. Ce n’est pas grave.
Le rouge, synonyme de passion, de féminité, de colère…
Tout autant de choses que je m’interdisait et que j’ai aujourd’hui envie d’explorer.
Alors mollo quand même, tu remarqueras que je l’ai assorti à un joli beige très classique et passe partout.
On se fait violence, mais on veut pas se retrouver en PLS pour une histoire de couleur hein.
Mais j’ai assumé mes lèvres rouges toute la journée, même que j’ai osé remettre du RAL en public!

——– SHOPPING ——–
Pantalon – Bershka (déjà vu ici) (existe en version hiver ici)
Pull crop – H&M
Veste – Zara (déjà vue ici)
Sac – Zara
Basket – Liu Jo (old)
Boucle d’oreille – Petite boutique de Nîmes












You Might Also Like

3 Comments

  • Reply Audrey Obrou 5 mars 2019 at 16 h 13 min

    J’adoreeeee le rouge ♥♥
    Si tu ne le veux plus chérie je suis là hein!

    • Reply Manon Caramel 5 mars 2019 at 22 h 27 min

      Promis je te le mettrai de coté 😉

  • Reply persun 22 mars 2019 at 7 h 30 min

    Canon, j’adore ce look, particulier ce pantalon rouge, super cool.

  • Leave a Reply