LOOK MODE

Douceur du weekend

31 janvier 2018

A l’heure où la Seine est prête à déborder à tout instant, ici, dans le sud on a quand même de super belles journées qui font un peu sentir le printemps!
C’ était le cas ce week-end, où j’ai rejoins J. à Perpi pour décompresser d’une semaine un peu difficile. Ce qui explique mes traits un peu tirés, mais après quelques bonnes nuits de sommeil et un petit tour chez l’Osthéo en fin de semaine, je serai comme neuve.
Un peu comme ci le ciel avait compris que ce week-end là, j’avais besoin de douceur, il a fait super bon. J’avais quand même emmené mon manteau au cas où, mais franchement il aurait très bien pu rester à la maison ce jour là.
Du coup je porte mon pantalon “large” que vous avez déjà pu voir dans un look au printemps dernier, un petit top marin, mon gros gilet et le foulard piqué à ma petite maman assorti à mes nouvelles sneackers roses poudrées. Une tenue décontractée mais féminine dans laquelle je me sens vraiment bien, à l’aise dans mes mouvements et même jolie.
Parce qu’au jour de l’an alors qu’une des amies de J. découvrait mon blog, elle m’a dit que ce pantalon ne me mettait pas vraiment en valeur sur les photos. Alors il m’aura fallu demander 20 fois à J. si le combo baskets/pantalon large/petites jambes ne me tassait pas. Et en voyant le résultat de cette tenue en photo, je me dis que ce garçon est fort, car finalement je trouve que ca ne me va pas si mal ce pantalon.
En ce qui concerne mes cheveux, où du moins leur couleur, je suis en pleine recherche pour pouvoir réaliser moi-même la patine grise et reprendre les racines. En conflit à sens unique avec mon coiffeur, je ne veux plus mettre les pieds dans son salon de coiffure..
Pour la petite histoire, ma maman à exposer ses créations en macramé dans son salon pendant 3 semaines. En passant voir si tout se passait bien, elle s’est aperçu que deux de ses pièces avaient été décrochées. Top, elles ont certainement dû être vendues s’est elle enjouée. Mais la désillusion fût immense lorsqu’on est allée décroché et qu’on s’est aperçu que les pièces avaient tout simplement été misent en boules dans un sac et que l’une d’entre elle (la plus grande pièce de sa collection ) était cassée: le bâton, des nœuds délassés etc… C’est de la faute de la femme de ménage, nous a t’il lancé les mains pleines de coloration pour sa cliente. Pas un mot de plus, pas même une simple excuse… Un accident, ca arrive, mais un simple coup de téléphone pour nous en informer aurait été de bon augure… Bref.
Du coup je me dis que poser une patine c’est pas pire que lorsque je faisais mon roux, et pareil pour les racines. Alors en attendant de trouver un nouveau coiffeur, je vais me débrouiller toute seule. D’ailleurs, si vous avez de bonnes adresses à Nimes ou Perpignan, n’hésitez pas à me les laisser en commentaire!

Bisous les filles!


——– SHOPPING ——–
Pantalon – ancienne co Zara mais similaire ici (déjà porté ici)
Top – H&M
Gilet – Bizzbee  (old)
Baskets – Babou
Foulard – piqué à ma petite mamounette










You Might Also Like

3 Comments

  • Reply senga 1 février 2018 at 8 h 56 min

    Ce pantaloirn te vas fort bien , car il laisse découvrir tes chevilles toutes fines qui font une coupure avec tes baskets, moi j adhère 😉

    • Reply Manon Caramel 2 février 2018 at 0 h 31 min

      Merci <3

  • Reply Gilberte 2 février 2018 at 9 h 40 min

    Il est vraiment top ce look !

    Bisoux ma belle
    http://www.leblogdegibertebyjulie.com

  • Leave a Reply